Lettre d’information aux familles.

Echange avec les familles N° 35/ Avril 2015

 

   Mesdames, Messieurs,

Je fais suite à la réunion du 8 avril dernier afin de résumer nos échanges articulés selon 2 thèmes.

 Le premier concerne les limites des EHPAD en général, de notre maison en particulier. Ces limites sont liées tant à leur nature juridique (ce sont des lieux de vie, d’habitation) et donc aux moyens techniques et humains qui leurs sont alloués (lieu de vie médicalisés mais, entre autres, sans infirmière et au personnel réduit la nuit). De fait, nous ne pouvons garantir une surveillance 24h/24h de tous les résidents et nous devons vous avertir notamment des risques encourus en cas de fausses routes qui se chronicisent.

 L’accompagnement jusqu’au bout de la vie fait partie des gènes de notre projet d’établissement ; nous bénéficions de l’intervention de l’EMSP départementale et des conventions ont également été signées entre notre établissement et l’hôpital René Dubos de Pontoise ainsi qu’avec la clinique Sainte Marie et l’hôpital Bretonneau. Pour autant, nous devons vous informer et, le cas échéant, recueillir votre consentement lorsque la santé de votre proche se dégrade au point où nos limites sont atteintes. Il vous appartient alors de faire le choix –que je sais difficile- de le maintenir dans l’établissement ou d’envisager le transfert dans un lieu sanitaire.

 Le deuxième concerne les compétences et missions légales des infirmières et aides-soignantes/AMP. Ces professions sont encadrées par des décrets de compétences et des référentiels légaux. Ainsi, pour revenir à mes propos précédents, seule une infirmière possède légalement le droit de pratiquer une aspiration buco trachéale. Par contre, elle peut déléguer aux aides-soignantes les toilettes et autres soins de nursing.

 Le nettoyage du matériel directement en contact du résident appartient à ces mêmes aides-soignantes (ou AMP), non pas aux techniciennes de surface. Il en va ainsi pour le lit, le chevet, les fauteuils des résidents…

 Ces précisons qui peuvent paraitre déconcertantes ont essentiellement pour but de vous rappeler qu’en choisissant de nous confier votre proche, vous avez fait le choix d’un partenariat actif. Mes collaborateurs et moi-même restons à votre disposition pour vous apporter plus de détails si besoin.

…/…

Je profite également de cette lettre pour annonces et pour vous adresser 2 documents à nous retourner pour entretenir aussi ce partenariat :

  • La visite de conformité pour l’ouverture du PASA qui devait avoir lieu mi-avril se déroulera finalement le 6 mai ;
  • Un appel à candidature pour le Conseil de la Vie Sociale puisque nous en sommes démunis depuis l’an passé (à nous retourner avant le 30 avril 2015)
  • Le questionnaire de satisfaction (à nous retourner avant le 15 mai 2015)

   Enfin, j’ai le plaisir de vous informer que notre traditionnelle kermesse se déroulera le samedi 30 mai après-midi dans le jardin de la résidence !

 Bien cordialement.

  Louis Nouvel 
Directeur Solemnes Eragny